sante

Quels sont les différents troubles de la mémoire ?

4.9/5 - (12 votes)

La capacité de mémoriser et d’utiliser les informations que l’on stocke dans notre cerveau est un élément distinctif de notre humanité. Qu’elle soit soudaine et temporaire ou liée à un mal bien diagnostiqué, la perte de mémoire est donc toujours associée à un sentiment de désorientation important, et elle peut être mal vécue. Heureusement, elle est souvent sans gravité même si elle reste dans la plupart des cas impressionnante. Voici l’essentiel sur les troubles liés à la mémoire.

Les différentes sortes de perte de mémoire

Une perte de mémoire se caractérise par le type de souvenirs en cause. Les troubles liés à la perte de mémoires ou troubles mnésiques sont en général relatifs à l’incapacité de l’individu à se rappeler des évènements précis, ou à se forger des souvenirs. Dans certains cas, il ne s’agit que de troubles passagers. Parfois en revanche, ce sont des traumatismes importants ou des maladies qui se manifestent par ces problèmes liés à la perte de mémoire.

  • L’amnésie rétrograde concerne la disparition de souvenirs antérieurs au début de la maladie.
  • Une amnésie antérograde désigne en revanche une incapacité de l’individu à se forger des souvenirs au fur et à mesure que les évènements surviennent. Dans ces cas-là, les souvenirs liés aux faits anciens sont préservés.
  • On parle enfin d’amnésie lacunaire lorsque la perte de mémoire est relative à une période spécifique, notamment pour les cas de perte de connaissance.
  10 PIERRES D'ANCRAGE POUR VIVRE L'INSTANT PRÉSENT EN LITHOTHÉRAPIE

Cas de l’ictus amnésique

L’ictus amnésique est une perte de mémoire transitoire et bénigne. Elle survient le plus souvent en épisode unique chez les personnes qui vivent ce trouble, entre l’âge de 50 et de 70 ans. Une proportion de 17% environ de personnes vivent un épisode supplémentaire au cours de la vie.

Si les causes de l’ictus amnésique sont encore mal cernées, on en sait plus sur le détail des différents mécanismes de l’ictus amnésiques.

Cas des pertes de mémoire liées à des maladies

Les troubles de la mémoire peuvent avoir des causes relativement graves. C’est le cas lorsqu’ils sont liés à des maladies. Il existe différentes maladies chroniques qui déclenchent ces troubles divers, mais il peut également s’agir de maladies aiguës. Certains médicaments sont également souvent à l’origine de certains troubles mnésiques.

  • L’utilisation de drogues comme le cannabis ou de certains médicaments comme les somnifères ou les anxiolytiques peuvent conduire à des épisodes de pertes de mémoire. Des cas exceptionnels d’intoxication (au monoxyde de carbone par exemple) ont déjà entraîné des pertes de la mémoire chez de nombreuses personnes.
  • Les lésions qui concernent le cerveau peuvent aussi entraîner des troubles de la mémoire. Les tumeurs dégénératives, les séquelles dues à des maladies infectieuses sur le cerveau ou encore un accident vasculaire cérébral peuvent endommager les parties du cerveau concernées par la mémoire.

Les pertes de mémoire liées au mode de vie

La qualité de vie peut affecter la mémoire de différentes manières. Le stress, la fatigue ou un épisode dépressif peuvent aussi affecter la mémoire et causer des troubles. Il en va de même pour les carences en nutriments divers, pour l’alcoolisme ou pour le manque de sommeil.

  Quels sont les effets du CBD

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page